Première biennale de l'architecture à Lyon Confluence

Biennale de de l'architecture à Lyon Confluence

Penser l’utopie urbaine dans la Métropole de Lyon

Au cœur de la Sucrière, sur les quais de Saône, Lyon accueillera cet été sa première biennale de l’architecture. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard, puisque Confluence est l’un des meilleurs exemples de réussite de la ville de Lyon en matière d’architecture et de développement urbain. Soutenue par le Grand Lyon, l’initiative vise à rassembler les acteurs de l’architecture de la ville autour d’un thème-phare : l’utopie urbaine.

30 projets initiés par des équipes mixtes composées d’architectes, d’urbanistes, paysagistes, étudiants ou encore de chercheurs, seront présentés au sein du dispositif « Atelier ». Des propositions sélectionnées par un jury scientifique et artistique parmi les réponses à l’appel à idées lancé en juin 2016, qui répondent à une problématique bien précise. Elles ont pour mission d’ouvrir une réflexion sur le futur de l’architecture urbaine, qui se tourne vers l’écologie et le numérique.

Événement de dimension internationale, la biennale de l’architecture est ouverte à tous. Le public sera invité à débattre et converser sur les utopies urbaines avec les professionnels de l’immobilier et de l’urbanisme, à travers une réflexion sur les matières, les ressources, l’innovation, les modes de vie, l’équité ou encore la solidarité.

Le Grand Lyon, pionnier de l’architecture moderne

Cette démarche s’inscrit dans la continuité des innovations urbaines dont Lyon a le secret. La Sucrière et ses 1 700m² permettront aux projets sélectionnés de grandir et d’éclore, pour étoffer un peu plus le paysage urbain de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L’écologie, la transition énergétique, la connectivité des immeubles de logements ou de bureaux et leur cohérence avec l’évolution des modes de vie sont depuis longtemps une priorité lyonnaise. Les buildings à énergie positive, les espaces de coworking, l’intégration du wifi dans les structures et l’émergence d’immeubles au plus près de la nature sont des atouts incontestables des quartiers Part-Dieu, Gerland, Confluence, Carré de Soie et du centre-ville lyonnais.

La biennale de l’architecture de Lyon s’ouvrira avec des conférences, suivies de tables rondes et de séminaires organisés pour tous et par des experts de l’immobilier, de la ville et des nouveaux modes de vie. Elle se poursuivra avec les ateliers et explorations consacrés aux projets et aux innovations métropolitaines. Enfin, une vente aux enchères caritative sera organisée au profit d’architectes sans frontières le 6 juillet.