Tertiaire, locaux, logistique : le Grand Lyon dresse le bilan

vue_metropole_lyon

Le Grand Lyon, référence européenne de l’immobilier tertiaire

Avec ses pôles d’innovation, son rayonnement international et sa compétitivité immobilière, la région lyonnaise est en passe de devenir la référence française incontournable. Tour d’horizon des chiffres clés du marché de l’immobilier d’entreprise à Lyon basés sur l’année 2016.

Du côté du tertiaire, la Métropole de Lyon bat des records. Avec une hausse de +6,8% de la demande par rapport à 2015, soit 18 358m² de plus, la capitale de la région Auvergne-Rhône-Alpes enregistre une progression similaire à celle de Paris ! Une performance de 290 511m² qui propulse Lyon sur la scène européenne. Loin devant Lille, Toulouse ou Marseille, elle se compare à des grandes villes comme Manchester, Barcelone et Francfort. Dans le quartier en reconversion de la Part-Dieu, le loyer prime est stable à 295€ HT du m² par an, pour 750€ en centre-ville de Paris.

Les locaux d’activité sont à l’honneur en 2016 avec une inversion de tendance. Ce sont 55% de locaux à la vente contre 45% en location dans le Grand Lyon. Une demande également placée en hausse de +6% en région lyonnaise, dont 70% de surfaces inférieures à 750 m². Avec un loyer à 89€ HT/HC du m² par an dans le neuf, Lyon Métropole devance encore une fois Paris et ses 146€ HT/HC du m² par an en centre-ville.

L’offre logistique lyonnaise concurrentielle au niveau européen

La demande placée en logistique, elle, reste stable avec une augmentation de 0,102%. Un secteur concentré pour l’essentiel en Nord Isère et sur la Côtière de l’Ain (80%). Les loyers, stables à 44€ HT/HC du m² par an sont très concurrentiels au niveau national mais aussi européen. A Paris, ils sont de 55€ HT/HC du m2 par an, contre 60€ HT/HC/m²/an pour Amsterdam, 72€ HT/HC/m²/an pour Barcelone ou encore 81€ HT/HC/m²/an pour Munich.

Les locaux commerciaux à Lyon en constant développement

Le Grand Lyon offre plus de 950 000m² de surfaces de vente, dont 10 300m² nouvelles en 2016. Le développement du quartier Grolée – Carnot, l’expansion du Carré de Soie ou encore la rénovation du Grand Hôtel-Dieu offrent aux enseignes de nouvelles solutions. Avec plus de 16 000 activités commerciales et de services, la Métropole de Lyon est un pôle commercial au potentiel immense.