Les tours de Lyon

Les actuelles tours à Lyon
Lundi 21 septembre 2020

Les bâtiments phares de la Skyline lyonnaise

Après la tour Part-Dieu dite « crayon », la tour Oxygène ou encore Incity, de nouvelles constructions vont venir s’ajouter dans l’horizon lyonnais.  Tour To-Lyon, Silex 2, tour végétale… Découvrez toutes les nouveautés qui vont faire prendre encore un peu plus de hauteur à la ville des Lumières.

C’est dans le quartier d’affaires de la Part-Dieu que l’on trouve les principales tours de bureaux de la Métropole, dont la plus célèbre est sans aucun doute la tour Part-Dieu. Construite en 1977, elle mesure 165 m de haut et se compose de 41 étages pour une surface totale de 37 000 m². La pyramide qui la surplombe lui a valu le surnom « crayon ». Il s’agit d’un immeuble de bureaux, bien que les sept derniers étages soient occupés par l’hôtel-restaurant Radisson Blu. Au 32e étage de la tour, le bar de l’hôtel permet par ailleurs de jouir de la vue imprenable qu’offre l’établissement.

La tour Oxygène construite entre 2009 et 2010 atteint quant à elle 115 m de haut, avec 28 étages abritant 30 000 m² de surface. Avec plus de 80 % de surface vitrée, la tour est un immeuble de bureaux qui abrite notamment le World Trade Center lyonnais, centre d’affaire international. Les 17 premiers étages sont occupés par la SNCF tandis qu’un centre commercial, le cours Oxygène, est relié au centre existant pour y ajouter une surface commerciale de 11 040 m².

Ayant rejoint la Skyline lyonnaise en 2016, Incity est devenue la plus haute tour de Lyon. Il s’agit de la première tour HQE – haute qualité environnementale – de centre-ville en France. Avec plus de 200 m de hauteur, elle est non seulement la plus haute tour de la Métropole, mais également la troisième plus haute de France. Symbole du réaménagement du quartier d’affaires de la Part-Dieu, sa surface s’élève à 42 000 m² et accueille entre autres les sièges de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes et la direction des TER de la SNCF.

Les projets de tours de bureaux en cours

C’est une fois encore le quartier d’affaires de la Part-Dieu qui devrait accueillir d’ici 2023 « To-Lyon », tour de verre et de béton qui s’élèvera à près de 170 m de hauteur. Elle comprendra essentiellement des bureaux, mais disposera aussi d'un socle attractif de commerces et services ainsi que d'un hôtel. La tour To-Lyon disposera d'espaces de coworking, de salles de réunions et de formations ouvertes sur l’extérieur ainsi que d'une offre de services adaptée

Toujours à la Part-Dieu, Silex 2 est un ensemble immobilier de près de 31 000 m² : une tour de bureau ciselée qui s’intégrera dans le paysage lyonnais d’ici 2021. Avec 90 % de bureaux en premier jour et 300 m² de socle actif, Silex 2 enrichira l’offre immobilière tertiaire de la Part-Dieu grâce à des surfaces modernes et adaptables, des espaces de pro-working Wellio, des halls connectés et un auditorium.

Du côté de Gerland, un autre projet retiendra l’attention en dépit de sa taille bien plus modeste : une tour végétale de 50 m qui pourrait voir le jour d’ici 2021 dans la Zac des Girondins. Composée de logements et bureaux, la tour végétale disposera sans doute d'une ossature en bois ; l’importance de ce projet réside dans le fait qu’il constitue un exemple typique d’urbanisme durable et de végétalisation des grandes agglomérations. Il s’inspire du Bosco Milano élaboré par l’architecte Stefano Boeri.

 

04 28 29 84 41 Ma selection Contact Newsletter