RE2020 : performance énergétique et neutralité carbone

Immeuble lyonnais entouré de verdure
Jeudi 7 avril 2022

Les apports de la RE2020

Plus ambitieuse que la RT2012, la nouvelle réglementation RE2020 incorpore des impératifs en matière de performance énergétique et de décarbonation. 

Des préoccupations thermiques aux objectifs environnementaux  

Dans le cadre de la loi Energie Climat, la France a réaffirmé ses engagements en faveur de la neutralité carbone d’ici 2050. La RE2020 vise donc à agir sur les émissions des bâtiments, du secteur résidentiel comme du secteur tertiaire, qui représentent un quart des émissions nationales de gaz à effet de serre. Cette nouvelle réglementation s‘articule autour de trois objectifs principaux : 

  • Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment dès sa construction. La consommation de sources d’énergie décarbonées sera encouragée, notamment la chaleur renouvelable, afin de mieux respecter le coefficient Cepmax (coefficient d’énergie primaire) 

 

  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. La réglementation va ainsi au-delà des normes prévues par la RT 2012, en insistant en particulier sur la performance de l’isolation quel que soit le mode de chauffage. L’indicateur Bbio (besoin climatique) se voit ainsi renforcé. 

 

  • Garantir aux habitants que leur logement sera adapté aux conditions climatiques futures en introduisant un objectif de confort en été ; face au changement climatique et épisodes de canicule, la TIC (Température Intérieure de Confort) est également mise en avant. 

La RE 2020 va ainsi plus loin que la RT 2012 : ne se contentant pas de prendre en considération des préoccupations thermiques, elle fixe des objectifs environnementaux ambitieux en se concentrant sur l’énergie et le carbone. 

 

Une phase d’expérimentation suivie de simulations 

Après une phase d’expérimentation à travers la démarche E+/C- – qui comprenait quatre niveaux E (énergie) et deux niveaux C (carbone) – les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Ville et du Logement lancent une phase de simulations qui permettra d’évaluer les indicateurs, et les niveaux de performance adéquats.

Dans une volonté d’encourager le développement des bâtiments réversibles et d’augmenter leur durée de vie, les simulations prévues vont au-delà de l’expérimentation E+/C- dans la prise en compte des objectifs environnementaux : cette nouvelle phase analysera avec précision les effets de la RE 2020 sur les matériaux, les modes constructifs, les filières du bâtiment. Une étude qui permettra de fixer l’ensemble des objectifs et paramètres de la future réglementation en vue d’une publication des textes à l’automne 2020. 

04 28 29 84 41 Ma selection Contact Newsletter