L’énergie solaire au service du tertiaire à Lyon

Vendredi 29 septembre 2017

Tertiaire et industrie, premiers sur l’autoconsommation

En matière de construction écologique, Lyon fait figure d’exemple. Ses immeubles, résidentiels ou tertiaires, tendent vers la perfection énergétique. Preuve en est, plusieurs ensembles immobiliers à énergie positive y ont été érigés. Et la Métropole sait utiliser l’énergie solaire à bon escient.

Dans le domaine de l’autoconsommation – production d’électricité issue du photovoltaïque est consommée sur place directement – les secteurs tertiaires et industriels affichent les taux les plus importants. A Lyon, les nouvelles constructions de bureaux ou commerces prennent en compte les exigences énergétiques, et suivent toutes plus ou moins le même modèle : générer de l’énergie grâce au solaire, que ce soit via des capteurs ou des panneaux photovoltaïques.

L’immeuble Hélianthe, à Confluence s’est tourné entièrement vers les énergies renouvelables. Certifié HQE et BBC, il a été conçu selon une architecture bioclimatique de classe A. D’excellentes prestations rendues possibles par l’installation de capteurs photovoltaïques combinés à une éolienne, en toiture.

Une centrale photovoltaïque dans un immeuble de bureaux

A Lyon Vaise, SPI West pousse l’expérience à un tout autre niveau. Le bâtiment tertiaire, géré par Icade, possède une centrale photovoltaïque. Il génère son énergie à travers des panneaux solaires polycristallins, installés à la fois en toiture, en terrasses et sur les brises soleil.

Le dernier-né du quartier Confluence, au cœur du futur îlot à énergie positive Ynfluences Square, c’est Factory. Ses 6 700 m² de bureaux et de commerces seront, eux aussi, alimentés en électricité par le soleil. Une toiture photovoltaïque à haute densité et en cours de réalisation. Sans aucun doute, l’énergie solaire à de beaux jours devant elle dans la ville des lumières.

04 28 29 84 41 Ma selection Contact Newsletter